Mulko, notre coup de coeur méditerranéen de cet automne

Dans le 10ème arrondissement de Paris, au milieu d’une banale ruelle, Mulko est un oasis de vie et de saveurs qui vous fera voyager de part et d’autre de la Méditerranée.

mulko_paris_restaurant

Passé la porte, on est immédiatement frappé par l’ambiance cantine. L’atmosphère est chaleureuse, le mobilier choisi avec goût : tout inspire la convivialité. Les premiers effluves alléchants s’élèvent depuis la cuisine ouverte, sur la gauche de l’entrée, depuis laquelle le chef Pierre Bouko Levy s’affaire avec passion.

Sitôt installés et les cartes présentées, nous optons pour la citronnade maison pour nous aider dans notre réflexion. La carte est synthétique mais variée. L’inspiration méditerranéenne est totale et chaque ligne de la carte semble raconter sa propre histoire.

Afin de varier, nous opterons pour un Shawarma d’agneau dans le pain maison, accompagné de chou fleur doré, et pour le Baby Calamari et Charlotte.

Nous sommes en octobre. Le restaurant n’a ouvert que depuis deux semaines et, malgré un service prévenant, le manque de rodage s’en ressent. Quelques oublis sont à déplorer, malgré plusieurs relances : résultat, nous n’aurons pas l’occasion de goûter le pain maison pour accompagner le Baby Calamari.

La Méditerranée s'invite sur nos papilles

Les plats arrivent successivement. L’aspect est travaillé, les ingrédients sont beaux. Motivés par la musique, toute en percussions, qui accompagne le fond sonore, nous nous lançons.

Dès la première bouchée, la magie opère. Les textures et les goûts viennent d’ailleurs ; ils n’ont rien de commun et vous font immédiatement voyager. Le Shawarma se distingue par la longue cuisson de l’agneau, qui fond au moindre contact avec la langue. Le Baby Calamari - à la cuisson là encore parfaitement maîtrisée - s’évertue à vous emmener de part et d’autre de la Méditerranée à chaque explosion de saveur.

Mulko est LE restaurant à absolument tester cet automne

Une aventure culinaire marquante et relativement peu coûteuse, puisque la note s’élèvera à 35,00€ pour deux. Un montant que nous aurions aimé relever avec la dégustation des desserts que, malheureusement, nous ne prendrons pas. Le restaurant s’étant subitement rempli, la carte n’arrivera jamais après 30 minutes d’attente.

Une regrettable ombre au tableau qui ne doit en tout cas pas faire oublier que Mulko est extrêmement prometteur, avec un chef qui maîtrise sa cuisine et des plats dépaysants. À tester absolument !